Vous avez  certainement fredonné « Masem3ou Klemou« , le titre qui a fait connaitre Mortadha au grand public.

Cet artiste ne quitte jamais sa guitare et ne chante qu’en dialecte tunisien. Un choix qui est en parfait accord avec sa voix caverneuse et son timbre triste et mélancolique.

Pour son nouveau single Wakri, Mortadha s’associe avec le grand Tahar Guizani ( Production). Il s’agit d’une ballade gipsy rendant hommage à la Tunisie, ce petit pays qu’on aime tant même si y vivre n’est pas toujours une partie de plaisir. C’est d’ailleurs pour cela que le clip a été partagé sur YouTube le 14 janvier ( fête de la Révolution tunisienne).

On aime et on partage et vous ?

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Salma Ben Taher
Charger plus dans Musique

Laisser un commentaire

Voir aussi

Cinéma: La censure refait surface en Tunisie

Le film de Luca Guadagnino ne trouvera pas sa place en Tunisie. L’histoire du désir entre …