Accueil à la une Woyzeck de Oussama Ghanam

Woyzeck de Oussama Ghanam

1 min lues
0
0
865

Woyzeck de Oussama Ghanam
Production Théâtre National Tunisien

« Woyzeck est une plaie ouverte.

Woyzeck vit là où le chien est enterré:
le chien s’appelle Woyzeck.
Nous attendons avec peur et/ou espoir que le chien revienne incarné en loup.
Le Loup vient du sud.
Quand le soleil est au zénith, il se marie à notre ombre et l’histoire commence à l’heure de l’incandescence. »
D’après Heiner Müller – Woyzeck

Georg Büchner est décédé très jeune, à l’âge de 23 ans, en 1837, en laissant quatre brouillons inachevés de « Woyzeck ». Depuis les années vingt, cette pièce s’est imposé en envahissant les scènes du monde entier, mettant en place un processus de questionnements sans fin.
Büchner déclarait : « Chaque homme est un abîme. On a le vertige quand on se penche dessus ».

Charger plus d'articles
Charger plus par Tuniculture
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Voir aussi

Tfanen : De nouveaux engagements pour soutenir la culture en Tunisie

La deuxième édition de l’événement « Tfanen : La culture en action » organisée par Tfanen-…