Accueil Ciné On a regardé pour vous La Belle et la Meute de Kaouther Ben Hania

On a regardé pour vous La Belle et la Meute de Kaouther Ben Hania

4 min lues
0
0
493

On a été invités le mercredi 1er novembre à la projection de presse du nouveau film de Kaouther Hania, La Belle et la Meute.

Le film ayant déjà décroché cinq prix différents, participera à la sélection officielle des Journées Cinématographiques de Carthage.

En neuf plans séquences, la fiction suit les péripéties d’une jeune tunisienne violée par deux policiers.

Kaouther Ben Hania, s’est en effet inspirée, « avec beaucoup de liberté » du livre de Mariem, Coupable d’avoir été violée, (une histoire vraie qui a eu lieu en septembre 2012).

La réalisatrice suivait une ligne directrice en tournant ce film « rendre la fiction authentique et crédible »

« À chaque fois que je me perdais, je gardais en tête les raisons pour lesquelles j’écrivais ce film. »

La réalisatrice nous révèle qu’elle n’avait aucun message à passer, elle était par contre motivée par plusieurs émotions, la colère l’indignation et le courage de son personnage principale.

La Belle et la Meute était une rude épreuve pour les acteurs qui jouaient de longues scènes en plan séquence. Si Ghanem Zrelli nous parle d’« une expérience exceptionnelle », Chedli Arfaoui, s’est attardé sur l’immense effort fourni par tous les acteurs : « à un certain moment du tournage, j’ai douté de mes capacités d’acteur. »

Comme un roman, le film est scandé par des chapitres (9 ), qui guident le spectateur et lui permettent de bien déceler l’évolution de personnage principal : On voit Mariem toute gaie au début du film, puis on la voit paniqué, ensuite perdue etc.

La « vraie » Mariem a vu le film cinq ou six fois, et si au début elle aurait aimé qu’il soit fidèle à son histoire, elle a fini par apprécier les modifications opérées par Kaouthar. D’ailleurs, le livre Coupable d’avoir été violée, vient d’être réédité en France, avec un nouveau titre, celui du film.

 

La sortie nationale du film est prévue pour le 12 novembre 2017.

 

 

 

 

 

 

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Salma Ben Taher
Charger plus dans Ciné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

On a regardé pour vous El Jaida, le nouveau film de Selma Baccar

C’est dans le cadre de la 28ème édition des JCC que Salma Baccar a choisi de projeter, pou…