Pour sa 11ème session, le E-Fest annonce un retour aux fondamentaux et revient à l’Acropolium de Carthage.

Du 30 novembre au 3 décembre, les festivaliers auront droit à une programmation riche et variée qui a misé cette année sur les talents tunisiens.

Voici notre interview avec Skander Sabegh, coordinateur du E-FEST

Trois soirées Electron Libre sont programmées à l’Acropolium de Carthage et au Carpe Diem:

Le 1er décembre: 

*Oumaima Manai/Gymkhana: Pyr to Pyr

*N.M.O

*Fabrizio Rat

Le 2 décembre:

*Nour Harkati & Aytma

*Hindi Zahra/ Saifeddine Helal/ Skander Besbes : Création Originale

*The Wanton Bishops

Le 3 décembre: (Carpe Diem)

De 17h à 2h:

*Eyth

*Hearthug

*Sierra Sam

*Daox

*Shinigami san

Sans oublier l’exposition Eniarof ( foraine en verlan -fête foraine- ) qui aura lieu au centre culturel Ksar el Abdelia:   »  » Trois attractions des artistes Antonin Fourneau, Jérémie Cortial, et Roman Milletitch sont invitées à venir enrichir les propositions qui seront crées par les participants. 

Le résultat final se matérialise sous forme d’exposition festive à la fois futuriste et conforme à l’esprit d’innovation originel des fêtes foraines d’antan. Un public de tout âges est invité à venir interagir avec les installations crées, jouer et tester leurs résistances.  »

Pour plus de détails, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil sur la page Facebook de l’événement, ou sur le site officiel.

 

 

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Salma Ben Taher
Charger plus dans Musique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Arrêtez tout et regardez cette parodie tunisienne de Starboy! (vidéo)

Vous avez certainement dansé sur Starboy de The Weeknd, le tube qui dépassé les 10 million…